Catégorie Mode

M.X PARIS
Prêt-à-porter homme
13 rue Vieille du Temple, 75004 Paris
Commerçant Jérôme Marchegiani
Designer/Architecte Nicolas
Bouisson
Voir
Jérôme MARCHEGIANI Commerçant

Le premier flagship store M.X PARIS célèbre une osmose inédite entre mode et architecture. Chaque détail, du mobilier sur mesure aux transitions entre les quatre matériaux du projet : béton, bois, inox et verre, a été spécialement conçu pour révéler l’univers spécifique et l’ADN sportif de la marque. S’inscrivant dans la lignée des collections déssinées par Maxime Simoëns, le projet puise son inspiration dans l'univers fantasmé des vestiaires de sport.



Nicolas BOUISSON Designer/Architecte

M.X. est la première boutique du créateur Maxime Simoëns ; pendant architectural des collections du créateur, l’espace, le mobilier et les vêtements de ce « flagship store » devaient renvoyer à un univers commun. Depuis la rue, la façade en inox brossé détonne au milieu des immeubles du Marais ; à la fois intrigante, lisse et épurée, cette façade fait la part belle aux grandes vitrines qui découvrent l’univers de cette nouvelle maison de couture. Pour répondre aux codes « sportswear » de M. Simoëns, Forall Studio a travaillé sur ceux de la salle de sport et du vestiaire : béton brut, lattes de chêne et références aux bancs de musculation. La mise en valeur des volumes atypiques de la boutique est obtenue par la création d’une trémie vers le niveau inférieur et le traitement contrasté des volumes. Le jeu des reflets et des transparences (miroir sans tain des cabines d’essayage) créée un univers atypique qui interpelle le visiteur.



Fermer
ROSEANNA
Prêt-à-porter, mode et accessoires
5 rue Froissart, 75003 Paris
Commerçante Anne-Fleur Broudehoux
Designer/Architecte Franklin
Azzi
Voir
Anne-Fleur BROUDEHOUX Commerçante
Ce premier point de vente, dans le Marais, reflète l’esprit du lieu et celui qui anime les collections. Il incarne également les valeurs qui ont portées Anne-Fleur Broudehoux, la créatrice, à créer la marque et à mettre en valeur son amour des matières, des impressions, contrastes, couleurs et vêtements de qualité. En reprenant les codes de la marque, l’objectif est de mettre en évidence des matériaux, créer des surprises, des curiosités.

Azzi FRANKLIN Designer/Architecte
Fidèle à l’esprit de la marque qui confronte matières et couleurs avec audace, le but était de retrouver un jeu de contrastes forts (mat / brillant, brut / précieux…). Dans l’entrée, un cabinet met en lumière les pièces « bain » (qui sont l’essence de la marque) et « lingerie », dans une niche entièrement laquée rouge et teracotta. Un des murs post chantier a été laissé brut pour rappeler le passé du lieu ; à l’inverse, les surfaces laquées brillantes bleu marine, les cuirs camel perforés lui répondent avec une certaine préciosité. Le laiton, incrusté dans le béton brut du sol, les appliques vintage chinées à Saint Ouen s’opposent à la moquette soyeuse des espaces de vente et d’essayage. Enfin la composition végétale de la « vitrine-jardin », visible depuis la rue a été créée par le paysagiste Debeaulieu.

Fermer
MONSIEUR
Bijouterie
1 rue Perrée, 75003 Paris
Commerçante Nadia Azoug
Architecte Julien Fajardo - SUGAR
Voir
Nadia AZOUG Commerçante
Monsieur est une marque de bijoux fins en or, vermeil et pierres précieuses. C’est dans cet espace de 60 m2 que les collections sont imaginées avant d’être façonnées par Nadia Azoug. L’objectif est de créer un lieu d’accueil et de convivialité pour que les clients ressentent l’expérience unique de l’échange et du partage où le sur-mesure prend toute sa dimension et où l’artisanat est mis à l’honneur presqu’autant que le bijoux lui-même.

Julien FAJARDO - SUGAR Designer/Architecte
Ici pas de « vitrine » mais une grande transparence sur les aménagements intérieurs, mettant en valeur la profondeur de la boutique et ses trois espaces qui s’imbriquent : réception et exposition à l’entrée, étude et création au centre, atelier dans le fond. Au centre une grande table en chêne permet de développer l’activité de création et de façonnage. Sur le grand linéaire face à l’entrée, une séquence de tôles épaisses se répète, jusqu’au fond de la boutique ; entre les côtes en acier se déploie du tissu perforé et rétroéclairé en un dessin formant un grand pli sur tout le linéaire. Ce tissu permet un usage très modulaire des étagères en chêne. De l’autre côté, un mur chaud en laiton perforé par les lettres en braille du mot « Monsieur » dans des langues différentes, rétroéclairé, flotte, se plie et articule tous les éléments techniques nécessaires à l’activité. Les cylindres de laiton évoquant le braille apportent le relief nécessaire à l’accrochage de petites étagères d’exposition.

Fermer